Islande : Carnet de Voyage

8 jours en Islande en Avril !!

Si vous souhaitez avoir une trame pour construire votre voyage c’est par ici !

Reykjavik

7 Avril 2018 

Après avoir récupéré notre voiture  chez Avis, quelques 50mn de route plus tard et d’émerveillement le long de ce chemin, nous voilà installés au Kvosin. Il est plutôt bien situé dans la vieille ville, prêt du lac Tjömin. On profite du soleil pour un petit tour de ville. Direction Harpa, qui est décrite comme une sculpture iceberg extraordinaire. A la fois salle de concert et opéra, fenêtre écailles inspirées de cristaux multicolores. On continue jusqu’à Solfar, sur le front de mer, cette sculpture squelette  d’un bateau viking est prêt à voguer vers l’horizon.

On a opté pour un diner au Dill, pour une première expérience de la cuisine islandaise.

HARPA

SOLFAR

DILL restaurant

La Péninsule de Snaefellsness

8 Avril 2018 

Nous quittons Reykjavik à 8h30 sous un beau soleil, première halte , officielle, à Borganes, car sur la route on s’arrêterait toutes les 5mn, le paysages est tellement beau, que l’on fait un peu beaucoup de stop photo!!

Tout nous envoute, on est conquis. Petite halte à Gerduberg, pour ses impressionnantes colonnes de basaltes. Nous atteignons Budir, avec son église noire, le cadre est magnifique . Un mélange de dunes, de sable clair, de roche noire basaltique, des sentiers s’engagent en bordure des falaises… on poursuit avec Arnarstapi, joli petit port entouré de colonnes de basalte. On déjeune dans le seul petit restaurant d’ouvert, bonne idée car à Helnar rien d’ouvert à cette saison.

Puis on continue notre périple autour du Snaefellsjökull , « roi des montagnes » stratovolcan dont la dernière éruption remonte à plus de 1800 ans…C’est au coeur de ce volcan éteint que Jules Verne  situe l’entrée de son célèbre périple dans le roman Voyage au centre de la terre (1867)., avec une petite balade à Djupalonssandur et Dritvik. on termine notre journée avec  le cratère de Saxholt, formé il y a plus de 3000 ans , son sommet est à 109 m. On attaque notre dernière heure de route pour Stykkiholmur. On arrive accueillis par un ciel bleu, ce village est plus que charmant. Le village vit de la pêche et du tourisme. rénové il y a une trentaine d’année, les maison du XIX eme siècle situées dans le centre ville lui confère un charme particulier.

On se sent bien, très bien accueilli à l’Hotel Eglisen ,La vieille maison rouge se dresse près du port de Stykkishólmur. La maison a été construite en 1867 par un important homme d’affaires comme une résidence privée, mais a été rénové et ouvert comme un hôtel familial en 2012. Cette maison de poupée, à tout pour charmé les visiteurs d’un soir que nous sommes. Et le petit déjeuner est le meilleur de notre circuit!

Nous avons diner de façon savoureuse et agréable au Sjavarparkkhusid,

 

GERDUBERG

BUDIR

ARNARSTAPI

cratère de SAXHOLT

DJUPALONSSANDUR et DRITVIK

STYKKISHOLMUR

 

Le Cercle d’or

9 Avril 2018

A 8h30 nous quittons le charmant village de Stykkiholmur pour 2h30 de route vers le Cercle d’or. Objectif Thingevir.
Nous voici au Parlement le plus ancien d’Europe. L’Althingi , créé par les Vikings en 930, ne se tenait qu’une fois l’an… en plein air. On y prenait les décisions cruciales pour la vie des clans. Au fil des siècles, le rendez vous annuel ne suffit plus à réguler le pays et à apaiser les combats. Son pouvoir législatif est dissout en 1662, et jusqu’en 1798 pour son rôle de tribunal. Puis tout est transféré à Reykjavik. Au XIX et XX éme siècle il devient le symbole des manifestations luttant pour l’indépendance vis à vis du Danemark. En 1930 L’Althingi fête son millénaire en beauté car Thinvellir devient le tout premier parc national d’Islande, c’est aussi le seul site culturel islandais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

A 13h nous sommes prêt pour tester le snorkelling dans la faille de Silfra. Un grand moment. Déjà pour se préparer! On était en sous vêtement  odlo tee shirt  et caleçon long, ils nous ont donné une combinaison chaude à enfiler puis par dessus nous avons enfiler la combinaison de plongée. C’est du sport, partie de rigolade assurée! On était bien serré, afin que l’eau n’entre pas. Seul les mains qui avaient des gants, et la tête , qui avait une cagoule allait avoir un peu d’eau. Il est stipulé d’avoir une tenue de rechange, juste au cas où…. On confirme qu’il est bon d’en avoir une, mon fils a fait la douloureuse expérience, de voir sa combi prendre l’eau, à 3° sur la fin des 40mn du parcours… Il est sorti refroidi, mais a apprécié l’expérience et les magnifiques couleurs que cette eau cristalline nous permet de voir. Il y a toutes les commodités sur place. Et à la fin on nous offre un chocolat chaud, plus que bienvenu!!

Une fois réchauffé, nous continuons notre journée découverte, il est 15h 30 nous filons sur Geysir, , qui est l’origine du mot geyser! Il faut rarement plus de 10mn pour le voir se mettre en action. Juste avant l’explosion, la surface s’affole, forme un dôme, comme une énorme bulle. La colonne d’eau bouillante (125°) monte entre 15 et 30m pour quelques secondes…

Sur le chemin, stop à Skàlhot. L’Islande s’étant convertie au christianisme à l’an 1000, les églises firent peu à peu leur apparition dans le pays. Le premier évêché s’installa à Skàlhot en 1056. La première cathédrale fut bâtie au XII éme siècle, elle due être rebâti au fil des séismes et des incendies, dix fois… La dernière de style scandinave date de 1963, juste à côté une chapelle avec un toit en tourbe.

 

Gullfoss, la « chute d’or », doit son nom aux tourbillons de vapeur d’eau qui , les jours de soleil, forment des arcs en ciel. Ses flots s’étalent sur deux paliers avant de plonger dans un étroit ravin de 32m de chute au total.

On termine cette petite journée au Secret Lagoon, à Gamla Laugin. Authentique, bassin creusé en 1891, eau à 38/40°. On arrive vers 17h45; l’heure idéale, les bus partant vers 17h30….

Nuit à Grimsborgir, délire familial sur les lieux. Ceux ci rappelant à certains d’entre nous le film Idiana Jones et le royaume du crâne de cristal, pour ses maisons témoins, servant à des expérience essais de bombe…

Bien fini, très bien décoré, nous sommes up gradé en maison !

THINGVELLIR

SNORKELLING FAILLE DE SIFLFRA

 

GEYSIR

GULLFOSS

SKALHOLT

Le sud de l’Islande

10 Avril 2018

 

Aujourd’hui nous avons prévu une rando-baignade (bon pas trop sur pour la baignade …) dans la vallée de Reykjadalur. Le luxe est de la faire au printemps paraît il… Sauf que la c’est fermé, pour quelques temps…. du coup on file s’acheter un pique nique à Almar Bakari 

On est conquis par leur sandwich Lava Salmon!, et les pâtisseries sont toutes très bonnes. Il y a foule. S’il n’y a plus de Lava Salmon, n’hésitez pas à demander, ils peuvent vous les faire!

On poursuit notre découverte avec une pose Seljanlandsfoss. Attention de ne pas oublier de payer le parking!. Le paysage étant plat on aperçoit la cascade de loin. Seljalandsfoss, ne ruisselle pas sur le rocher elle tombe à pic d’une soixantaine de mètres de hauteur et s’écrase à son pied au milieu du bassin, masquant en partie l’entrée d’une grotte. (coupe vent et protection d’appareil photo sont nécessaire si l’on souhaite s’y aventurer!) Nous sommes dans la région du fameux Eyjafjallajökull. Nous poursuivons notre chemin jusqu’à Skogar, ou nous attend Skogafoss. Elle tombe du même plateau que Seljalandsfoss, de la même hauteur, mais elle est différente, son rideau de 25m de large et son cadre donne une autre ambiance. Nous empruntons l’escalier assez dru qui mène 62m plus haut , au point où la rivière se jette dans le vide.

 

Pour cette fin de matinée, les garçons partent à la découverte de Soheimasandur, aucun panneau ne l’indique mais il y a un sentier tracé, et un parking avec plein de voitures. Mais bon notre GJPS nous indiquait un départ 2km plus haut, les garçons devant le peu de temps que nous avions (1H30) partent version commando à travers le champ de lave, en chemin traversent une rivière, et arrivent enfin après prêt de 45mn de course !! Il y a beaucoup de monde, il faut faire la queue pour avoir son moment… et après il faut revenir… Car l’après midi nous avons une activité moto neige de retenue. C’est à 5mn de là, mais bon. Au final, tout s’est fait au pas de course, c’est dommage, ils ont même eu le temps de manger leur délicieux sandwich et de se poser 15 mn avant de se lancer sur la suite.
Idéalement il faut compter 2h30, pour le faire sereinement!!

A 14h45 nous voilà donc parti en énorme 4×4 habillé et prêt pour une séquence moto neige sur le glacier Myrdalsjökull. On monte, grimpe, à travers un paysage lunaire, vu notre équipement, on l’avoue, on s’est un peu cru sur la lune!!

C’est parti pour 45mn de moto neige, temps voilé, un gros nuage, on ne voit plus rien, puis une énorme poche de ciel bleu, c’est très beau!

A 17h on reprend la route, avec des stop sur les magnifiques plages prêt de Vik. Dyrholaey, qui fut d’abord un îlot créé par une éruption sous marine, puis d’autres coulées de lave, ont fait qu’elle a été ratachée au rivage. Au extrémités des faalises nichent les macareux , le temps est couvert, donc pas de vue sur les îles Vestmann, et Eyjafajallajökull…

On termine nos découvertes du jours avec Reynisfara, où on se promène sur la plage de sable noir, les vagues énormes et dangereuses, sont impressionnantes. On prend du recul pour mieux apprécier la grotte triangulaire sous la colline avec ses colonnes en basalte noir. Elle a pour surnom « Maison de trolls », on croirait presque voir une cheminée sur son « toit »!. Plus loin l’un des îlots serait un Reynisdrangar, un » troll pétrifié ».

19h30 nous arrivons à L’icelandair vik Hotel, avant on fait une petite halte achat souvenir chez Icewear.

Nous avons opté pour le restaurant Berg, celui de l’hôtel… Un peu novotel pour l’ensemble comme ressenti… Fait très hôtel pour bus…

 

SELJANLANDSFOSS

SKOGAFOSS

SOHEIMSANDUR

Glacier  Myrjokull

REYNISFJARA

 

Mercredi 11 avril 2018

Comme tous les jours départ à 8h30, il semblerait que ce soit le bon timing!!

Comme tous les jours on s’arrête beaucoup pour faire nos petites photos. Le stop se fait à Kirkjubaejarklauster, où l’on prend de l’essence, et des sandwiches, pas top mais au moins on est rassuré nous aurons de quoi manger!

On fait un stop photo à Foss à Sidu, Systrafoss. Les paysages sont encore très différents. La lave est recouverte de mousse verte. Cela nous rappel le temple de mousse au japon

Un stop dans le Sandur Skeioararsandur. Un sandur c’est une plaine formée par la fonte des glaciers, on traverse ainsi ses plages de sable noir et de gravier sur plusieurs km. On s’arrête juste avant Skaftafell, ce que l’on a pris pour une oeuvre d’art contemporaine est en fait un morceau de pont déformé lors de l’éruption du Grimsvötn en 1996, non pas par la lave ou les rochers, mais par un jökulhaup, un torrent d’eau descendu d’un coup des glaciers!

On va directement au point vu qui donne sur la langue glaciaire, et enfin on file au visitor center pour trouver notre point de départ pour la rando sur le glacier.
Le parking est très grand, ne pas oublier de payer son parking, juste à côté il y a une cafétéria, qui vend essentiellement des sandwichs , des pâtisseries, et des boissons.

A 14h nous voilà partis en bus jusqu’au point de départ de la rando.  3 groupes de 12 personnes sont formés. Une petite marche de 20/30mn nous mène au pied du glacier. Nous chaussons nos crampons et c’est parti pour une bonne heure de balade, très accessible sur le glacier Skaftafell. Cette région protégée par les massifs montagneux et les calottes glaciaires bénéficie d’un climat relativement clément. Nous avons un ciel bleu, magnifique!. A 18h nous voilà de retour sur le parking.

On fait route pour notre hôtel, avec un stop à Hof, pour sa magnifique église de tourbe, éclairée par un rayon de soleil. Elle sert encore de paroisse aujourd’hui, a été bâtie en 1884, elle est entourée d’un cimetière à croix blanches.
Nuit au Foss glacier Lagoon, bon restaurant sur place, et chambre supérieure, top.

Jeudi 12  Avril 2018

On espérait être chanceux et avoir un aurore boréal mais, non, on s’inscrit pourtant à l’accueil de l’hôtel pour être réveillé au cas où….

8h30 nous voilà sur la route pour Jökulsarlon, le lac glaciaire, avant il atteignait l’atlantique , aujourd’hui il en est à 1,5Km. Il font trop vite!! A terme le paysage se transformera en Fjord.
Beaucoup de film ont été tournés ici (James Bond Dangereusement vôtre en 1985 et Meurs un autre jour en 2002) Les paysages islandais inspirent les réalisateurs.

Sur le chemin du retour, il faut bien penser à remonter doucement sur Reykjavik, on  s’arrête sur le petit lac glaciaire de Fjallsarlon, quelques zodiaques font un aller retour autour de l’iceberg…

On s’arrête prendre en photo une ancienne ferme à Nupsstaour, pittoresque qui date du XIXéme siècles, avec 19 bâtiment en toit de tourbe, qui disparaissent presque dans le paysage.

Cette fois on déjeune au restaurant, pas envie des sandwichs achetés à la station service de Kirkjubaejarklauster, on opte pour Stytrakaffi, ici tout est propre et accueillant. On se régale d’un poisson, Artic char (truite saumonée ) très bonne. Et on repart,  pour faire une petite marche au canyon de Fjaorargljufur, la route est vite fermée, on poursuit les 3km à pied, on ne peut voir que le début du canyon, le chemin qui le surplombe est fermé aussi… Trop de pluie, beaucoup de rando fermées… Dommage…on file de nouveau sur Reynisfara temps un peu plus dégager pour faire un peu de drone et une photo… Cap sur Hverageroi pour passer la nuit au Frog &Frost Fire hôtel. On apprécie la pause détente dans un Hot pot, avant d’aller diner au Kjôt og Kunst. J’ai hésité avec le Varma , restaurant de l’hôtel, mais mon cher guide Evasion ayant mis un coeur à celui ci, pour sa cuisine géothermique, je me suis laissée influencer… Un peu déçu, rien de transcendant, et comme toujours 2 fois plus cher que chez nous… Mention spécial pour le pain cuit en géothermie, on repart avec un pain banane et un raisin, mais il y a plein d’autres saveurs!. Très bon, il se conserve au frais une semaine!

Le cuisinier nous a invité à venir voir la cuisson en géothermie. Sympa.

La péninsule Reykjanes

 

Vendredi 13 Avril 2018

 

On part un peu plus tard aurjourd’hui, 30mn de grâce matinée en plus pour les enfants, royal!!

Excellent petit déjeuner, on se dit qu’hier au soir on aurait du venir ici!! La truite fumée est délicieuse, le pain cuisson géothermique très bon, le tout avec vue sur la rivière Varma. Petit dej très Healthy que l’on a tous apprécié. Comme la rando dans la vallée de reykjadalur est toujours fermée on se contente d’un petit tour au milieu des fumerolles juste à côté de l’hôtel. On fait un peu de drone… un petit tour au milieu des serres, ici on cultive les fleurs, la ville est tournée vers l’horticulture. Ailleurs ce sont les fruits, fraises, bananes. La culture sous serre est très importante en Islande.

Après un stop à notre boulangerie favorite, Almar Bakkri nous voilà avec notre lava salmon prêt à découvrir la dernière étape de notre périple islandais! Une petite église sur le chemin, les falaises de Krysuvikurberg, il faut compter 15 mn en 4X4 pour les atteindre, sur un chemin de gravier, mieux vaut venir à pied si vous avez une berline…. macreux, guillemets nichent ici. Les vagues viennent écraser leur écume sur la plage de basalte.

Le lac Graenavatn est notre prochaine étape, ce cratère volcanique vieux de 6000 ans, offre une palette bleu turquoise du aux algues et au sulfure, puis arrive le champ géothermique de Seltum, solfatares, mares grises de boue éruptive, sources bouillonnantes… dans un magnifique dégradé de jaunes, verts marrons, le tout accompagné d’une odeur de souffre. Un peu martienne comme sensation…

Le lac Kelifavatn, situé sur une fissure volcanique, nous offre ses plages de sable noir pour un pique nique…. Sur le retour on trouve une magnifique serre, inaccessible, très lunaire comme sensation… un arrêt à Brimketill, pour voir l’eau se fracasser tel des geysers sur la côte escarpée, on arrive à Gunnhver, de cette mini faille s’échappent d’étonnants nuages de vapeur… Ici c’est de l’eau de mer qui bout à 300°, c’est la plus grande mare de boue d’Islande (20m de diamètre) Beaucoup, beaucoup de vent, qui nous empêche d’avancer….

Une petite escapade sur un cratère nous manquait, c’est réparé avec Stampar , qui culmine à 1240m, puis c’est le pont entre 2 continents, cette faille marque l’espace entre les plaques tectoniques américaines et européennes, elles s’écartent l’une de l’autre chaque année. On est sur aucun continent ! On file sur Blue Lagoon, juste pour le voir, on avait pas envie de réserver, et d’être avec la foule. Trop de monde, trop de vent, la vue et un stop achat de crème nous suffi!

On s’installe au Northern ill, son nom nous portera t’il chance pour voir les aurores boréales??? On mange correctement, pour un peu moins cher qu’ailleurs.

Samedi 14 Avril 2018

Levé tranquille, on boucle nos valises, petit dej et on remonte passer la matinée sur Reykjavik.Il ne fait pas beau, pluie et c’est très bouché côté météo…Tant pis. On se gare au parking à côté de Harpa, puis on file jusqu’à l’Eglise. On en profite pour faire les boutiques, on rapporte un plaid dans les ton jaune,  de la boutique Galeria, on fait le tour de la ville et on file déjeuner chez Saegreifinn , on se régale de brochette de poisson et d’une soupe d’écrevisse. On a pris le dessert avant, en faisant un stop chez Babalu cafe, le massala chai est délicieux, les cookies aussi. Et pour les fan de star wars un tour aux toilettes est incontournable. Les toilettes sans doute les plus photographié. Tout le monde en ressort en ayant eu l’impression d’avoir fait une attraction!

 

Voilà notre Wonderfull trip in Iceland est fini, nous rentrons, ravis , conquis , sous le charme. Dans l’avion du retour les échos sont tous ainsi…. Alors envie de nature et de magie… Il n’y a plus qu’à!

2 commentaires

  1. BRAVO! j’ai passé une bonne heure en Islande dans vos pas! Emerveillée par toutes vos découvertes insolites et classiques…que celà soit dans les paysages ou les pauses gastronomiques…BRAVO et MERCI d’avoir partager ces huit jours pendant lesquels la France trempait dans un jus de grèves et de revendications peu propices au rêve ou aux voyages…Là, avec un départ qui évite les grèves des personnels des aéroports parisiens et des compagnies aériennes……l’escapade a pris une tournure positive dès le départ! Merci et fais nous rêver!!! avec de magnifiques photos des paysages et des ambiances locales même celles des pâtisseries ou des brochettes de St Jacques!!!BRAVO!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *