Australie Carnet de voyage Northern Territory : Le Centre rouge

 

Le Centre Rouge : Ayers Rock

 

22 juillet, nous quittons l’hôtel à 8h pour l’aéroport direction Ayers Rock. Arrivée sur place à 13h45, un seul tapis pour les bagages, les loueurs de voiture sont à côté, nous sommes très vite partis. Notre Mitsubishi Pajero est tout neuf, tout option, spacieux pour 4 avec 4 valises et 4 sacs à dos!!

A 15h les chambres sont prises, nous sommes au petit supermarché, bien achalandé, on achète des sandwichs, tout le monde à faim. On recommande ceux au poulet! On achète beaucoup d’eau des gâteaux de quoi tenir pour nos prochaines découvertes quoi!!

On file pour l’entrée du parc, on s’acquitte de l’achat des pass et c’est parti. La conduite à gauche, un paysage magnifique de quoi se sentir ailleurs….

Il fait chaud, 28° on laisse la polaire pour short et tee- shirt, on n’oublie pas la crème solaire… Et c’est parti pour Kata Tjuta (multi tête en anagu) c’est un groupe de 36 dômes, haut de 30 à 540m, séparés par des gorges. Rochers sacrés et magiques pour les Aborigènes, et ses 3 petites marches avec Valley of the Winds et Walpa gorge.

Au retour coucher du soleil sur Uluru , diner à 19h , là on s’habille chaudement, car les températures ont bien chuté il fait un petit 10°…

On avait réservé au restaurant Arnguli bien sympathique!, on loge au Sails in the desert à quelques pas.

23 Juillet, Levé du soleil sur Uluru, c’est magique, il se lève à 7h29, on prend le temps de petit déjeuner une fois le soleil levé, puis on fait le tour en voiture.
Uluru, ce rocher rouge qui surgit au coeur du désert. L’image emblématique de l’Australie (avec l’Opéra de Sydney) . Il est le site principal du parc national. Ce monolithe massif : 350m de haut, 3,5km de long et 2,5 km de large, 9km de circonférence. Montagne de grés, âgée de 600 millions d’années, sculpté par l’érosion, percée de gorges, de faille et de grottes. Pour les Aborigènes la montagne est investie de significations spirituelles et mythologiques. Les gorges et les grottes ont été le théâtre d’une multitude d’histoire et de Dream time (la religion aborigène repose sur leurs croyance en l’existence de 2 mondes: le monde physique et le monde invisible et spirituel, appelé dans certaines régions Dream Time « l’âge du rêve ». L’homme partage le principe de la vie avec les éléments de la nature (animaux, plantes, et phénomènes naturels) et les esprits.

Le monde virtuel influence à chaque instant le monde physique en lui insufflant les principes vitaux qui l’animent. C’est le monde du rêve qu’à l’époque de la genèse est né le monde physique. Les forces spirituelles qui habitaient le monde des esprits se sont alors matérialisées pour peupler la Terre, modelé les paysages, créer les plantes, les animaux, les hommes. Ces évènements sont rapportés sous forme de mythes et de récits . Les mythes sont transmis oralement par des récits racontés par les anciens, par des chants et des danses, lors de cérémonies rituelles, et aux moyens de motifs symboliques tracés sur le corps. Ces mythes particuliers à chaque clan enseignent aux familles leurs lois, leurs croyances et la géographie de leurs territoires. Chaque famille peut peut retracer ses origines jusqu’à un ancêtre totémique ou un évènement mythologique . du Dream Time, incarnés concrètement par le paysage (un rocher sacré, un point d’eau, un arbre) Ces histoires sont à la fois manuel de classe, cadastres, généalogies et des codes civils et matrimoniaux.

Le dreaming est un processus continue. C’est une dimension parallèle qui permet de recevoir les messages des ancêtres, c’est aussi un outil d’innovation.

Dans cette société où présent et passé, connu et inconnu sont liés, la magie joue un rôle important qui touche tous les aspects de la vie du groupe.
Source : Guide evasion Hachette

 

Une fois les bagages chargés, les sandwichs achetés, nous prenons la route direction Kings Canyon, il est 9H50….3h plus tard nous voilà prêt pour la rando à Kings Canyon, circuit de 6km, au retour nous voyons que nous en avons fait 8,8km, car il y a plein de petits extras avec une vue superbe.

Ce lieu est décrit comme plus sauvage et plus isolé qu’Uluru, Kings Canyon est vraiment spectaculaire.  Cet amphithéâtre en forme de « U » enchâsse une gorge de 3km de long.Montagne de 600m d’altitude. Ce lieu a été occupé par les Aborigènes, Luritja pendant 13 500 ans. Nous avons opté par la balade la plus spectaculaire, plutôt sportive surtout au début! Mais bien équipé c’est un pur plaisir! L’ascension de départ est raide et se fait sur des marches taillées dans le rocher, mais arrivé au sommet on découvre une vue à 360°, d’un côté le désert gris vert, le canyon rouge sombre en contre bas. On marche sur un plateau de plaques de grés fracturées et érodées par le vent et la pluie. On découvre de magnifiques vue, des lieux comme le jardin d’Eden, ou Lost City qui embellissent les 2h30 de marche.

A 16H30 nous nous installons au Kings Canyon ressort, le Duty manager est français, sympathique moment d’échange.

18h c’est parti pour notre soirée repas sous les étoiles, après un petit apéritif, nous voilà installés cadre magique, repas délicieux service au top, un excellent moment, que nous recommandons, il faut bien sur réserver très en amont! A 22H au lit, après une journée bien remplie.

 

24 Juillet. Une fois n’est pas coutume, on prend notre temps!

Petit dej à 8h , halte à station de service pour faire et le plein et quelques achats, mais pas grand choix et plus cher que la veille!

Notre Mereenie loop pass en main , il faut s’acquitter de ce petit papier afin de savoir si la piste est ouverte , et voir si notre voiture est conforme, il faut un 4X4 obligatoirement .(Tout se fait à l’accueil du Kings Canyon.)

10h nous voilà partis!

Nous cheminons sur la piste , il fait 22/25°, nuageux…. on roule entre 40 et 75 km. On croise des road Train, énormes camions qui ravitaillent le Northen Territory. On est adapté puisque nous ne passons que des chansons des années 80 . Depuis le début de notre voyage, A-ha est autre nous accompagnent partout dans les hôtels les boutiques… C’est cool de rajeunir de 30 ans !!

261km de piste, et 4h30 de trajet plus tard nous faisons un stop pour une petite rando à Gosse Bluff, ancien cratère météorite, site sacré Aborigène. Nous continuons dans de magnifique paysage, qui me font penser à l’Afrique, pourtant je n’y suis pas encore aller…

Nuit au Glen Helen, pur hôtel de l’outback, on a pris en chambre avec salle de bain, ça a du être refait récemment. Propre et repas de burger sympathique le soir!

Gosse Bluff Glen Helen

25 Juillet, 8h30 nous sommes déjà sur la route direction Alice spring, où notre road trip dans l’outback prend fin. Il fait 11° et on s’arrête déjà pour une petite marche de 30mn qui nous fait découvrir Ormiston gorge. Nous faisons la Gost Gum

On continue notre découverte avec  :

  •  Ochre Pits, puis Serpentine Gorge (1h de marche A/R), la vue est très belle.
  • Ellery Creek Bighde , toute petite marche, de belles falaises avec de l’eau apaisant et calme.
  • Standly Chasm, pose déjeuner, au un petit restaurant du site tenue par une famille Aborigène, puis on paie l’entrée pour la marche jusqu’au site, 12$ pour les adultes 10 pour les jeunes.
  • La journée se termine à Simpson Gap, à quelques pas du parking, on a pu apercevoir un wallabies des rochers.

15 h nous posons nos valises au Double Tree by Hilton. Accueilli avec un cookie, c’est sympa. Objectif la guest laundry, 10 jours de linge attendent d’être lavé!! Si les chambres mériteraient d’être rafraichi , elle sont confortable. La guest Laundry est bien achalandée en lave linge et sèche, on peut en faire plusieurs à la fois. La piscine n’est pas loin pour patienter!

Nous avons réservé au restaurant de l’hôtel : Hanuman, qui jouit d’une bonne réputation sur le coin… Il est rempli ++++. Nous mangeons indien, service plutôt rapide, mais c’est très très bruyant….

La boutique de l’hôtel et une Galerie shop , liée avec la galerie d’art. Il y a de très belles choses à acheter. Nous avons bien fait de craquer, car nous n’avons jamais retrouvé aussi beau dans la suite de notre voyage!

Notre périple s’arrête ici. Demain nous reprenons l’avion. Nous avons parcouru 900 km.

Ormiston gorge.
Ochre Pits
Serpentine Gorge Ellery Creek Bighde Standly Chasm

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *