Hong Kong

Pourquoi Hong Kong

Adolescente, je participais à à un programme, on payait 10 francs , pour avoir un correspondant, si on en prenait plusieurs c’était moins cher, et on pouvait même en avoir des surprises, en plus donc!!. J’ai adoré j’ai eu plus de 30 correspondants, et j’ai eu la chance d’en voir certaines comme : Sandy de Hong Kong qui est venue me voir 2 fois en France, ou Maro de Finlande, venue une fois, j’ai vu ma correspondante de Thaïlande lors de notre voyage dans ce pays en 1996… Je pensais revoir Sandy en allant à Hong Kong , mais impossible de la re contacter…

C’est donc seule, mais ravie que j’ai découvert Hong Kong. Il y avait une halte sur notre vol Paris /Bali, l’occasion et la possibilité de s’arrêter 4 jours et de découvrir, ce que nous qualifierons, de New York d’Asie….

Le Vol

Nous avons opté pour un vol avec Cathey Pacific

Les Guides :

Discover Hong Kong

le logement

Nous avons opté le Novotel

les Extra-Or-Dinaires

  • Diner au Peninsula au Spring Moon
  • La traversée en Star Ferry
  • Déjeuner au Luk Yu Tea house
  • les oeufs pour rejoindre le Bouddha géant
  • La visite des temples

Carnet de voyage

Dimanche 28 Juillet


Après de longues heures de vol nous arrivons à 6h du matin à Hong Kong, minuit en france!!! La journée va être longue!!

A 8h, les bagages sont déposés, au Novotel. Il a été facile de trouver la navette gratuite qui nous a conduit en sortant de l’express, qui relie l’aéroport à Kowloon. On enfile une tenue plus légère, et à 9h nous filons nous balader.
Il fait très chaud et très humide. Les T-shirt son trempés. Il faudra avoir marcher 3h avant de se poser au frais dans un restaurant, courage!!
Là c’est place aux Buildings, et aux échafaudages en bambou !

HONG KONG, 21 MARS 2012: Fleur de Bauhinia dorée, symbole de la RAS chinoise de Hong Kong. Monument est un cadeau du gouvernement central chinois.

On déjeune chez Luk Yu Tea House. Un enchantement pour les becs fins. Raviolis vapeur aux crevettes, beignets au sésame. Le tout dans un décors rétro de bois foncé et nappes blanches. thé au jasmin.


Puis on file tester l’Escalator couvert de 800m.

Man Mo temple ( 1847), est dédié à deux dieux taoïstes : Man, dieu de la littérature (pinceau à la main) Mo, le dieu de la guerre (visage rouge et son sabre), il est aussi le protecteur des restaurants et des boutiques de prêt sur gage, de la police de Hong Kong ..
A l’intérieur de nombreux brûle-parfums en laiton et en cuivre. Le tout enveloppé d’épaisses volutes de fumée venant des bâtons et des spirales d’encens. (les grandes brûlent durant 4 semaines)

Lundi 29 Juillet


Star Ferry, mis en circulation depuis 1897, les 12 bateaux (qui n’ont pas changé) de la compagnie assurent la liaison entre l’île de Hong Kong et Kowloon, une traversée spectaculaire!
8mn de traversée.

Monastère Chi lin Chun Nunnery
“Temple de la montagne”, édifié en 2000 reproduit l’architecture religieuse sous la dynastie des Tangs. Ensemble édifié avec 95000 pièces de bois assemblée sans un seul clou. Les épis de la toiture en forme de nageoire symbolisent le dragon dans l’eau et protège le site des incendies.

Le jardin de Nan Tian, jardin de Diamond hill qui s’étend sur 35 000 m2, est de style Tang.
Au milieu du jardin trône une pagode dorée entourée d’un bassin.

Un petit coup de métro et nous voilà au temple de Sik sik Yuen Wang Tai sin. Temple très coloré, l’un des plus populaire de Hong Kong
Sa popularité tient à la croyance qu’il « réalise tous les vœux sur simple demande ». Lieu de culte des religions taoïste, bouddhiste et confucianiste.
Le temple a été bâti à la mémoire du célèbre moine Wong Tai Sin (aussi connu sous le nom de Huang Chu-ping) qui vécut au quatrième siècle et fut déifié à Heng Shan (Red Pine Hill). En 1915, le prêtre taoïste Liang Ren-an fit le voyage depuis Guangdong, au sud de la Chine, jusqu’à Hong Kong, pour apporter un portrait sacré de Wong Tai Sin. C’est ici que l’on trouve le précieux portrait, le temple de Wong Tai accueille les fidèles venus prier pour obtenir la bonne fortune, demander de l’aide, faire des offrandes et pratiquer la divination.

Temple de Hau Wong
Construit au XVIIIe siècle , il est connu pour sa collection de reliques qui remontent à la garnison de la ville fortifiée de Kowloon. Sur les murs, la calligraphie chinoise et des plaques qui datent de plusieurs siècles.

La rue du marché aux fleurs est en fait remplie de boutiques et petites jardineries qui étalent leurs produits le long du trottoir.
Il y a d’ailleurs toujours du monde, mais c’est surtout à l’approche du Nouvel An Chinois qu’on peut vraiment y voir la foule hongkongaise, lorsque les familles sont alors à la recherche de fleurs et de plantes qui apporteront chance et bonne fortune.
Marché aux poissons, puis le marché de la jade…

Si les adeptes du feng shui possèdent un aquarium contenant des poissons rouges, ce n’est pas à des fins esthétiques, mais parce que cela symbolise un heureux présage pour le foyer. Il n’est donc pas surprenant que la vente de poissons rouges soit si développée à Hong Kong.
De chaque côté de la Tung Choi Street North – également appelée marché aux poissons rouges – on trouve des boutiques consacrées à l’élevage de tous types de poissons, des poissons rouges aux formes extravagantes aux espèces tropicales hautes en couleurs au prix exorbitant.

Après la visite de l’église St Andrew , qui a été construite dans un style gothique victorien et a la forme d’une croix. Son vitrail est celui inauguré par Sir Paul Chater .
Nos pas nous mènent sur l’Avenue of stars, cette avenue compte plus d’une centaine d’empreintes de célébrités et nous projette dans un éblouissant «voyage vers les étoiles»
Le glamour cinématographique de l’Avenue of Stars s’harmonise parfaitement avec la splendeur de la baie de Victoria et de la skyline de l’île de Hong Kong, que l’on contemple inlassablement depuis la promenade.

On dine chez Jimmy’s, créé en 1928
Jimmy’s demeure toujours l’une des institutions culinaires les plus réputées de la ville. Ce restaurant chic sert une cuisine coloniale avec des notes de plats britanniques dans un cadre nostalgique – les vieilles photographies sur le mur, la table immaculée, le bar chic, l’éclairage d’ambiance et le service méticuleux.

La symphonie des lumières
Le spectacle nocturne son et lumière qui anime plus de 40 gratte-ciel situés sur les deux rives de la baie depuis 2004. C’est l’un des spectacles quotidiens les plus impressionnants au monde, véritable icône de l’énergie et du glamour de Hong Kong.
Les gratte-ciel et monuments de part et d’autre de la baie de Victoria servent de théâtre à un show multimédia extraordinaire entre lumières, lasers, écrans géants LED en accord avec la musique. La skyline de Hong Kong devient alors un festin audiovisuel en plein air !

Mardi 30 Juillet

On quitte l’hôtel est 40mn plus tard, nous voilà au point de départ du cable car, le Cable-car Lantau, et 2h30 plus tard nous sommes au : Grand Bouddha et le Monastère Po Lin.

Alors qu’il n’était qu’un monastère perdu dans la montagne et une végétation luxuriante, le monastère Po Lin est passé sur le devant de la scène mondiale lorsqu’y a été installée en 1993 l’extraordinaire statue de Tian Tan Bouddha, communément appelée le Grand Bouddha. Siégeant majestueusement, ce Bouddha de bronze de 34 m de haut est tourné vers le nord pour veiller sur tout le peuple chinois et il attire d’innombrables pèlerins de toute l’Asie.
Ses yeux, ses lèvres, sa tête légèrement inclinée et sa main droite levée comme pour bénir ceux qui s’approchent de lui, tout concourt à donner à cette statue massive une indéniable dignité mêlée d’une profonde humilité. Il a fallu 12 ans pour la construire et, en grimpant les 268 marches qui conduisent à ses pieds, on peut en apprécier les détails et les vues magnifiques sur les montagnes et la mer qui l’entourent.
En face de la statue, le monastère de Po Lin est l’un des sanctuaires boudhistes les plus importants de Hong Kong. Il a été surnommé le « Royaume bouddhiste du sud » et accueille de nombreux moines pour des événements pittoresques se rapportant à l’iconographie bouddhiste. Balade dans le jardin plein de senteurs et de chants d’oiseaux avant d’aller satisfaire notre appétit au restaurant végétarien !

Déjeuner végétarien au temple

Bus pour se rendre au village de pêcheur de Tai O
Parfois surnommé « la Venise de Hong Kong », Tai O est en réalité un petit village de pêcheurs connu pour ses maisons sur pilotis. Ses habitants circulent dans le village le long d’allées ou en bateau. Contrairement à Venise, Tai O n’est pas un endroit pour la découverte duquel les touristes sont prêts à accomplir des milliers de kilomètres. Il est difficile d’y trouver du travail, si bien que la plupart des jeunes n’y restent pas. Toutefois, nombreux sont les habitants de la ville de Hong Kong à y venir le temps d’une escapade qui leur permet de changer d’air. Ils y font en général étape dans le cadre d’une randonnée sur l’île de Lantau. Il n’est pas rare de pouvoir observer des dauphins dans le secteur, si bien que les balades en bateau à moteur comptent parmi les autres activités prisées des visiteurs.

En fin de journée, on repart en métro pour Victoria Pic. 1h15 de queue pour monter sur la terrasse avec la magnifique vue sur la baie.
C’est le plus haut point de l’île, le quartier le plus prisé depuis l’époque coloniale, celui où l’air était le plus frais. Même à l’ère de la climatisation, il reste l’endroit favori pour ses vues sur la fameuse baie et ses gratte-ciels, connus dans le monde entier.
C’est vraiment un incontournable sur Hong Kong. Vue panoramique sur tous les gratte-ciel étincelants et sur le port Victoria jusqu’aux collines verdoyantes des Nouveaux territoires.
Le Peak Tram
Un trajet en Peak Tram est en soi une expérience visuelle inoubliable. Au cours de la montée vers le sommet dans ce funiculaire historique, on voit les gratte-ciel défiler sous un angle complètement inhabituel.

Diner au Peninsula, au Spring Moon Restaurant
Le restaurant cantonais de la péninsule propose une cuisine chinoise raffinée dans sa forme la plus pure. Les spécialités comprennent une gamme de fruits de mer, des dim sum superlatifs et la célèbre sauce XO du restaurant préparée selon une recette secrète. Les dim sum à Spring Moon sont un classique intemporel, mettant en vedette des plats savamment élaborés à partir de choux de porc cuits au four et de boulettes de homard et de légumes à la vapeur, et de crevettes siciliennes à la vapeur et de boulettes de porc hachées avec une touche raffinée.

Mercredi 31 Juillet


Nous partons muni de nos tickets de métro et d’entrée chez Disney!
Il fait très très très chaud et humide, le soleil tape très fort, on comprend pourquoi leurs parapluies leurs servent d’ombrelle!

Diner au Caprice

Vincent Thierry, chef du Caprice, le restaurant français du Four Seasons à Hong Kong
Sa cuisine : contemporaine, française, gastronomique, où il essaie de magnifier les produits. Un très bon moment.

Le Chef a changé depuis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *