KOYA SAN – OSAKA

09/08
A 7h35 nous sommes dans le train pour Osaka, en route on s’arrête à Himeji,

Nous reprenons 2h plus tard le train pour Osaka, et ensuite la loop line jusqu’à la gare qui nous permet de prendre le train pour Koya san, 2h plus tard nous voilà dans le funiculaire;, il est 15h30 quand nous arrivons à Koya san,

Nous filons directement au cimetière Okuno-in , dans une forêt de cèdres avec ses stèles aux formes diverses recouvertes de mousses


Nous passons la nuit dans un temple auberge. Ryokan Sojiin tenu par des moines qui en assurent tout le service
On mange végétarien!

10/08

A 6h cérémonie du feu
Puis petit déjeuner, dès 8h30 nous sommes partis pour visiter les temples et sanctuaires Danjo Garan et Kongobu-ji
A 10h30 nous voilà dans le funiculaire, ravis quand on voit arriver les touristes de partir, car nous avons eu les sites quasi vides!


Osaka .Il est 12h30. On sent la fin du voyage, l’énergie n’est plus ce qu’elle était
On profite un peu de la piscine de l’hôtel, après des semaines de marche c’est appréciable!!
On s’installe dans notre building hôtel,à l’intercontinental  et joie, en arrivant dans notre chambre,  nous trouvons nos 4 valises qui nous attendent!!.

Un déjeuner de sushi, et c’est parti pou rune pause piscine, avant de magasiner en soirée!

On va se balader dans les différents centres commerciaux et on fait une photo by night de l’Umeda sky Building.

11/08
On a opté pour une journée accompagnée avec Keikaku
On s’attendait à avoir la même prestation qu’avec Japon safari…
Si notre accompagnateur , Sébastien est très sympa et partage avec nous quelques points de vie sur le Japon
La visite est moins rythmée il n’y a pas de conseil photo, et pour une dernière journée on pensait avoir un plus en étant accompagné, on a fait la même chose que lorsque nous sommes seul.
On a vu 2 sanctuaires, le premier Hozen-ji; une statue recouverte de mousse.


et le second, le sanctuaire Namba Yasaka Shrine

Puis balade dans les allées  commerçantes…
Un dernier Okonomi Yaki et nous voilà entrain de préparer les bagages , une pause piscine,

 12/08 à 6h nous sommes debout, le limobus nous emmène à 6h50 pour l’aéroport, c’est parti pour 12h de vol puis encore 1h et 2h30 de voiture

Voilà vous avez plein d’info , et peut être l’envie de découvrir le Japon?(j’espère!!)
Le meilleur moment sans doute Momiji à partir du 10 Novembre ainsi vous verrez les érables rouges.Entre mi juillet et mi août la visite se passe très bien mais il fait très chaud et humide, et il peut pleuvoir!
La période des cerisiers s’il pleut s’il y a du vent ça ne dure que quelques jours…

On conseil de faire sauter les 3 nuits à Fukuoka
Certains font l’aller retour sur la journée pour Nikko, en partant tôt c’est jouable, et on gagne encore une nuit! Hakone, on peut s’abstenir…
Les temples ferment à 17h
On aurait bien fait un jour de plus à Kyoto!
Et bien évidement  se prévoir le budget afin d’avoir recours aux service de Japon safari!!
La journée coute cher, ils ne veulent que des gens motivés, mais c’est vraiment de superbes journées!!
Ils vous trouvent de délicieuses adresses à moindre frais, et on en fait plus en une journée avec eux, insolite et sympathique qu’en 3 tout seul!!

Il est difficile de trouver des cartes postales au Japon
Quand on en trouve elles sont moches ( et je ne suis pas la seule touriste à avoir fait la remarque)
On en a trouvé quelques unes de sympa mais pas assez pour envoyer à notre liste de destinataires!

Au Japon on prend peu de congé ,rarement plus d’une semaine d’affilé!
Alors on créait beaucoup de jours fériés, que l’on met un jeudi, ainsi l’entreprise offre le vendredi et ils peuvent partir voir leur famille sur 4 jours !
Il y a 18 jours fériés par an.

Les extras hors dinaires

  • On a adoré les boissons au gout divers et variés, un coup de cœur pour le nectar de pêche et le fanta pêche!
  • Les toilettes c’est du délire, lunette chauffante, du coup ça fait tout drôle de retrouver les nôtres
    Le battant ne s’ouvre pas quand on ouvre la porte et ne se referme pas en tirant la chasse d’eau quand on part!!
  • Japon Safari

Nous avons ainsi rencontré David à Tokyo ( qui est le créateur de ce concept) : Tokyo safari
Puis Geoffrey à Kyoto et ses Kyoto safari et enfin nous passé 2 jours en compagnie de Yann sur  Hiroshima et l’ile de Miyamija (excellent!): Hiroshima safari.
Nous n’avons malheureusement pas pu rencontrer Angelo sur Osaka, il n’était pas dispo le 11/08, même en réservant en octobre novembre de l’année d’avant…
J’ai donc opté pour Keikaku, nous avons été moins emballé par la prestation. Ils font plus dans l’accompagnement du premier jour et aide pour certaines démarche, mise en route du JPR , mais pas de plus valu ni de mise en valeur lors de la visite. Un moment d’échange agréable et sympathique c’est tout.
Donc on conseil +++++ Japon Safari
Et surtout de passer 2 jours avec Yann à Hiroshima
Conseils photos et plein de renseignements sur ce que nous visitons, on a adoré!!

Un peu de Franponais !

Au Japon, il est de bon goût d’utiliser des mots français dans des domaines relatifs à l’image de la France, comme la mode, la cuisine, la coiffure ou la pâtisserie. Le français apparaît surtout à l’écrit sur les enseignes des magasins, les T-shirts, les menus, etc. Comme très peu de japonais parlent parfaitement français, les erreurs et non-sens sont nombreux, et ces phrases et expressions curieuses finissent par devenir, dans l’esprit de leurs amateurs, presque une langue à part entière, le franponais. Elle utilise des mots français mais avec de fréquentes fautes d’orthographe et erreurs de sens.

Ces phrases en français ont avant tout un but décoratif pour un public japonais. De prime à bord il peu choquer letouriste francophone,mais il devient très vite amusant!

Les achats de souvenirs

  • Les Yukatas , (version du kimono d’été, plus léger et plus abordable)

Nous les avons trouvé chez Chicago Thrift Store à Shibuya

  • On a bien évidement craqué pour un petit Daruma que nous avons acheté au belvédère du temple  Kencho-Ji. Mais on en trouve de partout!
  • Des petits robots dans le quartier d’Akihabara (manga)
  • Un éventail, il y en a de partout et à tous les prix!
  • Des petites décorations pour mettre dans le sapin (beaucoup sur Kyoto dans les petites boutiques du quartier Gion, ou dans les temples à Nara.

Revivre le japon chez soi

  • Soirée
  • Recette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.