Phnom Penh

Dimanche 26/07/2015

Que faire en une journée à Phnom Penh ?

Le palais Royal

La découverte du Cambodge commence par Phnom Penh, et plus exactement le Palais Royal. On le reconnaît avec ses toits Khmers classiques et ses dorures. Il est la résidence officielle de l’actuelle roi Sihamoni. Nous avons accès à la salle du trône. Celle ci est surmontée d’une tour de 59 m de haut inspiré du Bayon, elle est utilisée pour le couronnement et des cérémonies importantes. La pagode d’argent, doit son nom à son sol , constitué de plus de 5000 dalles d’argent pesant chacune 1kg. A l’intérieur le Bouddha d’émeraude est posé sur un piédestal doré, devant un bouddha d’or grandeur nature réalisé en 1907  et pèse 90KG il est orné de 2086 diamants dont un de 25 carats fixé sur la couronne. Le mur d’enceinte de la pagode est orné d’une grande fresque  illustrant le récit épique du Ramayana, réalisé en 1900.

Musée National du Cambodge

Le musée national du Cambodge, conçu par l’historien français Georges Groslier .

Lycée Toal Svay Pray

Le lycée Tol Svay Pray a été transformé en 1975 par les forces de sécurité de Pol Pot en prison de haute sécurité21 ou S21.

Il a été le plus grand centre d’emprisonnement et de torture du pays. Les Khmers rouges tenaient de registres méticuleux. Chaque prisonnier était photographié à son arrivée, et parfois avant et après une séance de torture.

Les salles sont tapissées de clichés noirs et blancs d’hommes, de femmes et d’enfants ; qui furent presque tous exécutés. L’année d’une photo peut se déterminer au style de plaque d’identification du prisonnier.

A sa libération en 1979, il n’y a que 7 survivants.  Ils n’ont survécu que grâce  à leur talent de peintre ou photographe. Il y avait jusqu’à 100 victimes par jour.

Vat Phnom

Vat Phnom se dresse sur la seule colline de la ville. Selon la légende la première pagode fut érigée en 1373 pour abriter quatre statues de Bouddha découvertes par une vieille femme nommée Penh sur les berges du Mékong. Sur le versant est de la colline, un grand escalier gardé par des lions, et une balustrade en forme de nâga (serpent mythique) mène à l’entrée principale du vat. Aujourd’hui on vient y prier pour la réussite dans les examens ou les affaires. Quand le vœux est exaucé, on revient porter l’offrande promise, guirlande de jasmin ou bananes, dont les dieux seraient friands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *