Les Marquises

Les Marquises

Vendredi 21 Juillet

Courte nuit de sommeil, après une sympathique soirée passée avec les amis de ma cousine. Levés à 4h, car vol de 6h pour les Marquises. A l’aéroport panne du scanner de contrôle des valises, tout se fera de façon manuelle… Chaque valise est ouverte et fouillée, avec les commentaires qui vont avec, sur notre façon de ranger, d’empaqueter les chaussures dans un sac zip loc, pour qu’elles ne salissent pas les affaires propre…1h de retard….

Arrivée à Nuku Hiva après 3h de vol, on enchaine avec 1h de voiture , sur une route magnifique, qui serpente dans une végétation et des paysages qui nous font arrêter très très souvent!!

Spectaculaire arrivée sur Taiohae, on plonge dans la baie qui forme une anse parfaite enserrant un profond bras de mer ouvert sur l’océan. C’est la plus grande île de l’archipel ! Structure géologique à la juxtaposition de plusieurs édifices volcaniques.

Environ 2700 habitants .

Après un très bon déjeuner au restaurant de notre hôtel Keikahanui Nuku Hiva Pearl Lodge,  l’après midi se passe à vélo à Taiohae. Pour freiner il faut pédaler à l’envers… . C’est quelque chose…

Petit stop pour voir le Pae pae Temehea. Fasse à la baie une vaste aire dallée, le Tohua, lieu de célébration et de fêtes Au retour on se rafraîchit dans la piscine, et on fait le point avec Jocelyne notre guide pour la journée suivante…. On dine tôt, 18h, car nous allons voir le spectacle de Heiva à 19H30.

L’hôtel propose aussi de bonnes excursions, mais je m’étais déjà engagée avec Jocelyne, et elle m’a préparé une journée super remplie comme je les aime!!

Samedi 22 Juillet

La baie que l’on voit est la caldeira dont une partie est effondrée. Les Marquises ont été découvertes par le Marquis de Mendosas, et le nom de marquises à été donné pour le remercier. Re découvertes 200 ans plus tard par le Capitaine Cook en 1812 . Au programme de cette journée : Petite rando, où l’on s’enfonce à pied sous la luxuriante couverture végétale,(attention aux moustiques et nonos…,)

On atteint au bout de 30mn un site sauvage et isolée marae de Paeke pour voir quelques Tiki . Les hôtels des marae sont formés de plates-formes empierrées dont les parois de soutènement possèdent enchâssés, des toki anciens sculptés dans le tuf volcanique relativement tendre. Ces tiki , à l’image des divinités paënnes gardent l’autel sacré et le protège des intrus! Vu sur le Mont Tokao et ses lignes de crêtes ainsi que sur ses pentes vallonnées couvertes de pâturages.On descend sur Hathieu, qui est dominé par des pics basaltiques , Déjeuner chez Yvonne Avant et après le déjeuner visite des sites archéologiques de Kamuhei et Hikokua Banian géant, succession de tiki autel esplanades, et plates-formes (pae pae)dans les sous bois. Le pae pae est un ancien lieu de réunions qui comprends plusieurs niveaux de constructions

Dimanche 23 Juillet

Vol pour Hiva Oa. (30 mn de vol) Considéré comme le “jardin des Marquises” en raison de la grande fertilité de ses terres. Environ 2000 habitants . Comme à chaque fois nous sommes accueillis avec des colliers de fleurs. L’hôtel est à 10 mn de voiture. L’aéroport se trouve au coeur de l’île, au milieu d’une forêt.

Formule brunch pour le déjeuner et journée détente au bord de la piscine…. Le propriétaire est l’ancien hôtelier de Chamrousse, où je faisais mes courses de ski enfant, le monde est petit!!

Installation à l’hôtel Hanakee Pearl Lodge, on planifie nos futurs sorties accompagnées par l’hôtel, que nous avons préalablement réservé avant de partir. Mais le dernière minute est possible, un seul hôtel une pension, et tout est géré ici…

Lundi 24 Juillet

Agréable réveil vers 4h, avec le chant des coqs… On est largement debout à 6h30!! Roman est content de trouver des crêpes au petit dej, ainsi que des muffins au chocolat. Le petit dej est toute fois moins copieux qu’à l’hôtel précédent. A 8h15 nous sommes en route pour notre sortie à cheval au ranch de Paco ! (pas notre cousin, un plus vieux!!) C’est parti pour 2h30 de balade dans un paysage magnifique. Le long d’un chemin escarpé, à flanc de falaise…. On traverse une forêt, des petits ruisseaux. Seul ic mon cheval ne m’obéit pas, je ne suis pas assez ferme!!!

Pour le déjeuner ce sera du poisson cru des marquises!! Notre excursion de l’’après midi démarre à 14h30 direction le village Atuona, le cimetière du calvaire où nous nous rendons sur les tombes de Brel et Gauguin. La journée se termine avec le site de Ta’a Oa. Le pae pae de Taaoa Upeke se distingue par l’ampleur des constructions qui consistent en un empilement de volumineux blocs de pierre Notre guide Patrick est très sympathique et connait bien son île. Le bateau croisière/cargo ARANUI arrivée hier est reparti. Il relie les marquises, qui sont les îles les plus éloignées de l’archipel polynésien. Ce cargo assure toutes les 3 semaines le ravitaillement pour 6 îles des Marquises habitées.

Mardi 25 Juillet

Journée sur l’île de Tahuata, à 4km de Hiva Oa. Ile volcanique avec relief de falaise et de vallées. C’est dans la baie de Vaitahu qu’en 1595 le navigateur Mandafia y fit relâche et lui donna le nom de Madre de dios. En 1774 le capitaine Cook jeta l’encre au même endroit. Baignade et déjeuner de thon, cru cuit, un régal!!

Mercredi 26 Juillet

Excursion en 4X4 vers Puamau, pointe NE de l’île. Magnifique route à travers différentes vallées et villages.

Déjeuner chez Marie-Antoinette. Thon rouge cru au lait de coco, chèvre au lait de coco, sanglier, riz et frites de manioc. Bananes plantin, banane séchée au lait de coco et gâteau au manioc, on ne peut plus bouger!!!

On file visiter le site Te Iipona, célèbre pour ses tikis gigantesques : Tiki TAKAI mesure 2,43 m MAKAII Tu Pepe est l’unique tiki représenté horizontalement.

La Coprah travail de la coco : La chair est séparée de la coque, en deux ou trois raclements. il se forme des tas de cocos de plus d’un mètre de haut .La chair, elle, est répartie sur un séchoir en plein soleil. Elle sera ensuite expédiée par bateau à l’huilerie de Tahiti, pour y être pressée puis revendue aux producteurs de monoï. Cette coprahculture est le seul moyen de maintenir la population dans les atolls, qui ne produisent presque rien d’autre. La perle noire se vend moins bien, et beaucoup de fermes perlières ont fermé. La pêche permet de nourrir les habitants mais se vend peu, faute d’un véritable circuit industriel vers Tahiti.En dehors des employés de la mairie, des trois petites épiceries et de la compagnie Air Tahiti, beaucoup d’habitant des îles l « font le coprah ».

Jeudi 27 Juillet

Journée de transit. Vol à 12h30 pour Tahiti, halte à Nuku Hiva. A 16h35 nous voilà de nouveau à Tahiti, on se dépêche de trouver le taxi qui nous dépose au ferry pour Moorea. A 18h nous voilà sur l’île. 40mn de route de nuit plus trad nous nous installons au FUENA MATAÏ A. Superbe endroit, accueillis par Eileen, l’hôtesse de ces lieux. Délicieux repas de thon mi cuit aux graines, poulet gingembre, et graton au lait de coco !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *